your ads here

advertisement

Home » Nos produits » Rhum » Distillerie Longueteau » Parcellaires

Parcellaires

Les demi-frères

Typicités de fabrication : Parcellaires 1 et 9 – 2014 – 55°

Les parcellaires de Longueteau, contrairement à la gamme « classique » des rhums blancs de Longueteau, sont issues d’un travail en série limitée sur un millésime unique en canne à sucre monovariétale (canne rouge).

 

Là où les autres rhums blancs de Longueteau sont élaborés à partir d’un assemblage de rhums de canne bleue (aux typicités très explosives au nez, et portées sur la fraîcheur de l’agrume) et de canne rouge (l’incarnation de la gourmandise de la canne) à respectivement 35 et 65%, les «Parcellaires» ne sont issues, pour cette série, que de deux parcelles de cannes rouges travaillées indépendamment l’une de l’autre.

 

De cette canne rouge provient l’opulence et la gourmandise de ce spiritueux. Les deux rhums sont travaillés de la même façon :

 
– Récolte en même temps, sur un même millésime
– Fermentation et distillation pendant une durée identique
– Mise au repos pendant la même période (minimum 9 mois)
– Mise en bouteille en même temps.

 

L’objectif est de montrer, sur une canne particulière, les singularités résultant des différences de climats auxquelles les cannes sont soumises.

Description Organoleptique

Le Longueteau Sélection Parcellaire Canne Rouge 2014 n°1, parcelle cultivée en plein soleil, dans un environnement très sec dévoile un caractère assez puissant, quelques notes d’agrumes et d’anis étoilé laisse place à un final explosif entre poivre gris et notes mentholées.

 

Le Longueteau Sélection Parcellaire Canne Rouge 2014 n°9, parcelle cultivée dans une zone humide, entourée de cours d’eau, dévoile un caractère plus souple. Les premières notes sont sucrées, presque boisées pour laisser place à une fin de bouche tout en rondeur et en finesse.

 
 

Modes de consommation suggérés

En accompagnement : d’extraordinaires associations à essayer autour de fruits, de tartes (abricot, pomme, poire) et autour de saveur vanillées ou légèrement acidulées.

 

Les notes chocolatées plus ou moins puissantes selon la parcellaire choisie s’accorderont sublimement bien autour de notes orangées et de saveurs confites.

 
 

Analyse de Pierre Guigui pour Top Rhum :

 

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com